Mario Farrugia Borg, homme politique maltais converti à l’islam, a fait part de sa volonté de se présenter aux élections pour le Parlement européen.

L’ancien conseiller municipal de droite avait quitté il y a environ deux ans, le parti nationaliste afin de rejoindre le parti travailliste du pays.

Monsieur Borg, avait été invité à se présenter aux prochaines élections du Parlement européen en mai dernier. Il a fait part de son intention de se concentrer sur les questions sociales (précarité, immigration, chômage, etc).
« Je me bats pour les pauvres, les faibles et les marginaux, qui sont susceptibles d’être des laissés-pour-compte » a-t-il affirmé lors d’un discours en dénonçant les politiques d’austérité.

Interrogé sur la place de sa confession dans sa politique, Monsieur Borg a affirmé que ses convictions religieuses n’avaient pas d’influence dans sa politique, et il ne souhaite pas non plus viser l’électorat musulman en particulier. Il met d’ailleurs en avant les principes universels que prône l’islam, similaires dans de nombreuses confessions, et pour lesquels il souhaite se battre. Il espère qu’on votera pour la personne qu’il est.

Avec environ 418 000 habitants, Malte abrite une très petite communauté musulmane. On y trouve qu’une seul centre islamique, bâti par la Libye, composé d’une mosquée, d’une école, et de bureaux.