عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

L'intégration des musulmans en Suisse ne nécessite pas de nouvelles mesures spécifiques.

La grande majorité d'entre eux ne rencontrent pas au quotidien des problèmes liés uniquement à leur appartenance religieuse, conclut un rapport adopté mercredi par le Conseil fédéral.Selon les experts, la Suisse héberge 350'000 à 400'000 musulmans, dont un tiers avec un passeport à croix blanche. La difficulté à cerner cette population tient à ce qu'elle est très hétérogène et que les multiples communautés ont généralement très peu de liens. La diaspora musulmane suisse provient toutefois généralement des Balkans occidentaux et de Turquie et connaît plutôt bien la société suisse.