عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

LA NATURE DES ACTES D’ADORATION

Dieu nous a créés afin que nous puissions l’adorer. Pour nous aider à atteindre cet objectif, Il a inculqué l’adoration vouée à Lui dans notre propre nature et en a fait l’essence de notre humanité, à tel point que nous ne pouvons réellement être humains que si nous L’adorons. Dans le cas contraire, nous vivons une vie d’aliéné. Ensuite, Il nous a enseigné, via des messagers humains, la meilleure manière de le servir.
L’adoration est pour l’essentiel un état du cœur, mais la relation entre nos corps et nos esprits est si forte que l’état de l’un a bien sûr un effet sur l’état de l’autre.
Dieu, qui nous a créés et qui connaît mieux que quiconque la nature de cette relation, nous a expliqué non seulement la manière de L’adorer par nos cœurs, mais également par nos corps de façon à ce que corps et âmes correspondent bien et améliorent l’état mental de l’adoration. Le Prophète Muhammad (Que la Paix et les Bénédictions de Dieu soient sur Lui), que Dieu donna en exemple pour son adoration, a dit :
« Priez comme vous m'avez vu prier » (Rapporté par al-Boukhari)
Et également : « Prenez de moi les rites de votre pèlerinage. » (Rapporté par Mouslim)
D’où l’insistance de nos savants sur l’importance des actions apparentes, une insistance qui à première vue peut paraître exagérée à propos de formalités qui ne font pas de différence réelle en ce qui concerne l’essence de l’adoration. Les gens qui négligent ainsi l’aspect apparent de l’adoration ne donnent pas assez d’attention à l’importance de cette relation mutuelle forte [qui existe] entre nos cœurs et nos esprits. Bien entendu, ces actes apparents n’ont de valeur que s’ils sont accompagnés et poussés par un sentiment sincère d’adoration dans le cœur ; sans quoi ils deviennent des mouvements « creux » que même un hypocrite peut réaliser.
Mais quiconque les a réalisés avec un sentiment sincère de soumission et de gratitude envers Dieu connaît leur grande valeur. Il connaît leur valeur, car il a vécu dans son cœur la différence qu’ils y ont créée. Nos sentiments d’amour et de peur envers Dieu, de gratitude et de soumission à Lui précèdent de manière naturelle notre venue à la prière pour Lui (en se tenant debout, en s’agenouillant, en se prosternant, et en récitant le Coran), notre venue pour jeûner (en nous abstenant de nourriture, de boisson, et de rapports sexuels durant des périodes spécifiques), et notre venue pour réaliser les rituels du pèlerinage. Tout croyant sincère peut témoigner de la manière dont les sentiments de gratitude et de soumission à Dieu se sont retrouvés intensifiés et augmentés après l’accomplissement des actes d’adoration apparents.
Les messages divins nous donnent non seulement une guidée sur la manière d’adorer Dieu mais également sur le « quand » et le « où » faire ceci. Le Coran affirme :
« Ton Seigneur crée ce qu’Il veut et Il choisit. Il ne leur appartient pas de choisir. » (28:68)
La création choisie ou préférée inclut non seulement les êtres animés et non-animés, mais également les périodes de l'année et les lieux .
Étant donné que nous avons été créés pour adorer Dieu, tout acte légitime venant de nous, y compris les relations sexuelles que nous avons avec nos femmes, peut alors être un acte d’adoration ; mais il y a certains actes qui ont été spécifiquement prescrits par Dieu comme étant des actes d’adoration. Ces actes constituent la force vitale et la nourriture de notre foi ; sans eux la foi s’affaiblit pour finalement mourir. C’est pour ces actes spécifiques que Dieu a spécifié les formes, temps et lieux qu’Il sait être les plus appropriés pour eux.

www.islamhouse.com