عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

Le prophète Mohammed dans les Écritures
Une autre chose intéressante que j’appris lors de ma quête spirituelle concerne les prophéties bibliques sur la venue du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui).  Je découvris que des prophéties non équivoques existent, à ce sujet, dans la Bible (bien que les textes originaux aient été altérés depuis longtemps), mentionnant la venue de Mohammed après Jésus.[1]  Des érudits musulmans ont confirmé que la description que fait Jésus de celui qui doit venir après lui ne peut s’appliquer à nul autre qu’à Mohammed.  De plus, un verset du Coran confirme ce que Jésus a mentionné à ce sujet :

« Et quand Jésus, fils de Marie, dit : « Ô enfants d’Israël!  Je suis vraiment le messager de Allah, qui vous est [envoyé] pour confirmer ce qui a été (révélé), avant ma venue, dans la Torah, et pour vous annoncer la bonne nouvelle d’un messager qui viendra après moi et dont le nom sera « Ahmed ». (Coran 61:6)
Le nom Ahmed est l’un des noms du prophète Mohammed et est dérivé du même mot racine.
Le prophète Mohammed dans le Coran
Je remarquai que le Coran nous invite à maintes reprises à croire en Allah et au prophète Mohammed, comme dans le verset suivant : « Dis, (ô Mohammed) : « Ô hommes!  Certes, je suis pour vous tous le messager de Allah, à qui appartient le pouvoir suprême sur les cieux et la terre.  Nul ne doit être adoré à part Allah.  Il donne la vie et Il donne la mort.  Alors croyez en Lui et en Son messager, le prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles; suivez-le, peut-être serez-vous bien guidés. » (Coran 7-158)
Je découvris également que le Coran fait référence à Mohammed comme au dernier des prophètes envoyés par Allah : « Mohammed n’est le père d’aucun de vos hommes; mais il est le messager de Allah et le Sceau des prophètes. » (Coran 33:40)
Tout en croyant que Mohammed est le dernier des prophètes, les musulmans croient également en tous les prophètes envoyés par Allah, de même qu’aux révélations qu’ils nous ont transmises (dans leur forme originale).[2]


Le Coran, dernière révélation
Je compris qu’à cause des innovations apportées aux révélations divines, il fut nécessaire d’envoyer un autre prophète après Jésus, avec une nouvelle révélation.  C’est pourquoi Allah envoya le prophète Mohammed avec le dernier message (i.e. le Coran), afin de ramener l’humanité à la croyance en un seul Allah.  Selon les musulmans, le Coran est l’unique guide pour l’humanité et il le sera jusqu’à la fin des temps.  C’est également par le Coran que l’on comprend le mieux le rôle de Jésus, dont le nom est cité vingt-cinq fois.  Le Coran contient également une sourate (chapitre) portant le nom de Maryam (Marie), la mère de Jésus.
Concernant l’authenticité divine de cette révélation, le Coran dit: « Et ce Coran n’est point de nature à avoir été produit par un autre que Allah; il est une confirmation de ce qui existait déjà avant lui et un exposé de ce qui est prescrit pour les gens – et au sujet duquel il n’y a aucun doute – en provenance du Seigneur des mondes. » (Coran 10:37)
Et :
« … il est la vérité absolue (et indéniable). » (Coran 69:51)
L’altération possible du Coran était aussi une question qui me travaillait, puisque c’est un problème qui toucha toutes les révélations précédentes.  Mais Allah dit, dans le Coran : « En vérité, c’est Nous qui t’avons révélé le Rappel et c’est Nous qui le préserverons, certes, (contre toute altération). » (Coran 15:9)[3]
Je découvris également que plusieurs versets du Coran contiennent des informations à caractère scientifique très exactes, ce qui accorde encore plus de crédit à la croyance selon laquelle le Coran est la parole d’Allah.  On y trouve des versets traitant du développement embryonnaire humain,[4] des montagnes,[5] de l’origine de l’univers, [6]  du cerveau,[7]  des océans,[8]  des mers profondes et des vagues internes,[9] de même que des nuages.[10]  On ne peut expliquer autrement que par la révélation le fait qu’une personne, il y a de cela 14 siècles, ait été au courant de ces faits, qui n’ont été découverts ou confirmés que récemment par la science moderne.
L’islam : l’essence et l’aboutissement des religions révélées
Les musulmans croient que la raison essentielle pour laquelle les êtres humains ont été créés est l’adoration d’Allah.  Celui-ci dit, dans le Coran :
« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)
Un musulman ayant écrit plusieurs livres sur l’islam, en Occident, a dit : « Le système de croyance le plus complet que puisse trouver l’être humain, de nos jours, est celui que l’on trouve dans l’islam.  Le mot « islam » signifie « soumission à la volonté de Allah ».  Même si on réfère souvent à l’islam comme à la troisième des trois grandes religions monothéistes, il ne s’agit pas du tout d’une nouvelle religion.  C’est la religion prêchée par tous les prophètes qu’Allah a envoyés à l’humanité.  L’islam était la religion d’Adam, d’Abraham, de Moïse et de Jésus, entre autres. »[11]
Il écrit encore : « Comme il n’existe qu’un seul Allah et que l’humanité constitue une seule espèce, Allah doit nécessairement n’avoir choisi et ordonné qu’une seule religion pour les hommes… Les besoins spirituels et sociaux des êtres humains sont partout les mêmes et la nature humaine n’a pas du tout changé depuis la création du premier homme et de la première femme. »[12]
Comme le message de Allah a toujours été le même, je réalisai qu’il est du devoir de chaque être humain de chercher à connaître la vérité, plutôt que de suivre aveuglément la religion de ses parents ou de la société dans laquelle il vit.  Le Coran dit :
« Ceux que vous adorez, en dehors de Lui, ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l’appui desquels Allah n’a fait descendre aucune preuve. » (Coran 12:40)
Au sujet de la fitrah (i.e. l’inclination innée de chaque personne à adorer Allah avant que sa nature ne soit corrompue par des éléments extérieurs), le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Chaque enfant naît dans un état de fitrah (pure nature humaine), mais ce sont ses parents qui en font un juif, un chrétien ou un mage. » (Sahih al-Boukhari)
Par ailleurs, Allah dit : « Dirige tout ton être, (ô Mohammed), exclusivement vers la religion, selon la nature innée dont Allah a pourvu les hommes à leur création.  Ce qu’Allah a créé ne saurait être modifié.  Telle est la religion droite, mais la plupart des hommes ne savent pas. » (Coran 30:30)[13]
J’appris également qu’à part l’islam, il n’y a pas d’autre religion acceptable aux yeux d’Allah.  Il affirme clairement, dans le Coran : « Et quiconque désire une religion autre que l’islam, elle ne sera pas acceptée de lui et il sera, dans l’au-delà, du nombre des perdants. » (Coran 3:85)
J’en conclus que si l’homme décide de se détourner d’Allah et qu’il établit ses propres normes de vie, il finira tout de même par découvrir, au bout du compte, que tout ce qu’il croyait être sa vérité à lui n’était qu’un mirage.


Un voyageur
En poursuivant ma lecture du Coran et mon étude de la sunna (paroles et actions du prophète Mohammed), j’appris que l’islam considère l’homme comme un voyageur en cette vie et que la véritable demeure de l’homme est celle de l’au-delà.  Nous ne sommes ici que pour une courte période de temps et nous n’emporterons rien avec nous, dans l’au-delà, à l’exception de notre foi en Allah et de nos actions.  L’homme doit donc se comporter comme un voyageur qui traverse une contrée sans s’y attacher.  En tant que voyageurs, nous devons aussi comprendre que ce voyage ne se fera pas sans que nous soyons testés.  C’est pourquoi nous traversons, dans nos vies, des périodes de souffrance, de joie, de douleur et d’exaltation.  Ces épreuves et ces situations diverses servent à tester nos qualités spirituelles.  Cependant, nous ne pouvons retirer aucun bienfait de ces épreuves si nous ne les traversons pas avec foi et patience, en plaçant notre totale confiance en Allah et en acceptant ce qu’Il nous a destiné.
La voie vers le Paradis
Le Paradis devrait être l’objectif ultime de tout être humain.  Au sujet de cette demeure éternelle, Allah dit :  « Nulle âme ne sait ce qu’on a réservé comme réjouissances, pour elle, en récompense de ses œuvres. » (Coran 32:17)
J’appris également qu’une des plus grandes joies que puisse connaître le croyant est d’avoir le privilège, un jour, de voir le Créateur.  Je me demandai quelles étaient les bonnes âmes qui allaient mériter une telle rétribution, celle du Paradis comme telle étant inestimable.  On me dit que le prix à payer est tout simplement une foi sincère, démontrée par l’obéissance envers Allah et Son messager (en se conformant à la sunna de ce dernier).
Je compris que l’humanité doit adorer Allah pour atteindre à la vertu et au statut spirituel nécessaires pour entrer au Paradis.[14]  L’homme doit donc comprendre que l’adoration de Allah est aussi indispensable que manger ou respirer et qu’elle n’est aucunement une faveur envers Allah.  Il est tout aussi indispensable de lire le Coran pour comprendre quelle sorte de personnes Allah souhaite que nous soyons et ensuite nous efforcer de devenir de telles personnes.  Telle est la voie menant au Paradis.
________________________________________
Footnotes:
[1] Voir Deut. 18:18-19; Ésaïe 29:12; Jean 14:12-17, 16:5-16; Actes 3:22.
[2] Voir 2:136.
[3] Voir aussi Coran 4:82.
[4] Voir Coran  23:12-14.
[5] Voir Coran 16:15; 78:6-7.
[6] Voir Coran 21:30; 41:11.
[7] Voir Coran 96:15-16.
[8] Voir Coran 25:53; 55:19-20.
[9] Voir Coran 24:40.
[10] Voir Coran 24:43.
[11] The Purpose of Creation (Le but de la création), A. A. B. philips, p. 49, Dar Al Fatah, Sharjah, UAE, 1995. Voir Coran 3:67; 3:84.
[12] Ibid . p. 50.
[13] Voir aussi 2:170; 10:19; 31:21; 43:23; 49:6; 53:23.
[14] Voir Coran 2:111-112; 10:63-64.
islamreligion.com