عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

sude

Historiquement, les premiers groupes musulmans installés en Suède furent les Tatars qui ont émigré via la Finlande en provenance des pays Baltes dans les années 1940.

Une présence musulmane qui s'est renforcée notablement en terre scandinave par l'afflux de populations en provenance du Moyen-Orient à partir des années 1970 puis des Balkans et d'Afrique dernièrement.

Ainsi, la plupart des musulmans en Suède sont des immigrants ou des descendants d'immigrants. La majorité sont originaires du Moyen-Orient, en particulier de l'Irak et l'Iran. En effet, La plupart d'entre eux ont émigré en Suède en tant que réfugiés lors de la guerre Iran-Irak de 1980 à 1988.
Le deuxième plus grand groupe musulman est constitué d'immigrants ou de réfugiés d'ex-Yougoslavie, en provenance des Balkans et principalement de Bosnie. Plus récemment, une importante communauté Somalienne, s'est installée dans le pays au cours des dernières années.

La Suède dispose de lieux de culte dans les principales villes du royaume : la mosquée de Malmö, construite en 1984, a été suivie de celle d'Uppsala en 1995. Plusieurs mosquées ont été construites depuis les années 2000, notamment dans la capitale, avec la mosquée de Stockholm (2000); on compte également celle Umeå (2006), de Fittja (terminé 2007) ainsi que la mosquée de Göteborg (2011), entre autres .

Le Conseil de La communauté musulmane de Suède comptait en 2009 plus de 110 000 membres.

Selon le Pew Research Center, on estime à 430 000 le nombre de personnes de confession musulmane vivant en Suède, ce qui représente environ entre 4,6 et 5% de la population globale. Comme dans beaucoup de pays où l'islam s'est implanté, de nombreux cœurs ont été touchés par le message coranique.