عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

Dans un rapport publié par l’OMS hier, nous apprenons que l’alcool a tué 3,3 millions de personnes en 2012.

Qu’il s’agisse des actes de violence extrême ou des maladies comme le cancer, la consommation d’alcool multiplie les dégâts, faisant des millions de morts. En effet, l’alcool est plus meurtrier que le sida, la tuberculose et la violence réunis. La consommation d’alcool a tendance à croître puisqu’en moyenne, les personnes de plus de 15 ans consomment 6,2 litres d’alcool par an et l’Europe est le plus grand consommateur d’alcool.

L’OMS appelle donc les pouvoirs publics à agir rapidement afin de diminuer la consommation d’alcool. C’est ainsi qu’un expert de l’OMS a déclaré « Il faut faire plus pour protéger les populations des conséquences négatives de la consommation d’alcool sur la santé ». Parmi ces moyens, l’OMS propose une augmentation du prix de l’alcool ainsi qu’une élévation de l’âge minimum requis pour l’achat de boissons alcoolisées. En effet, les pays ayant déjà mis en place ces mesures sont ceux dont la population est la moins touchée par le fléau de l’alcool.

Les premiers à être touchés par les risques liés à l’alcool sont les plus pauvres car n’ayant pas les moyens de se faire soigner, ces derniers entrent rapidement dans l’engrenage des maladies. Plus de 200 maladies seraient causées par l’alcool tuant 1 personne toutes les dix secondes selon l’OMS. Sans grande surprise, les russes sont les plus grands buveurs du globe puisqu’un quart des hommes meurt avant 25 ans à cause de l’alcool, beaucoup consommant trois bouteilles de vodka par semaine. Une situation alarmante que souligne l’OMS, avec des chiffres illustrant clairement le fléau que représente l’alcool.

Fort heureusement, les principes de notre belle religion nous ont éloignés de cette calamité. Rappelons que la consommation d’alcool constitue un des grands péchés. Celui qui goûtera à cette boisson sur terre, en sera privé au Paradis. C’est en ce sens que ‘AbduLlah ibn ‘Omar (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Toute substance enivrante  est considérée comme du vin et tout ce qui est du vin est prohibé (par la religion). Quiconque boit du vin dans le bas monde, Allah le lui interdira dans l’au-delà au Paradis« . (At-Tirmidhy).Qu’Allah nous éloigne ainsi que nos proches du fléau de l’alcool. Qu’il fasse de nous des serviteurs pieux, appliquant Ses Paroles.

Mr/ Ibrahima diallo