عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

 

En 2012 déjà, la FIFA avait officiellement autorisé les musulmanes à pouvoir jouer du football à un  niveau compétitif avec leur voile.

En mars dernier, l’IFAB (International Football Association Board) dont fait partie la FIFA avait confirmé cette autorisation après une période d’essai concluante.

La Fédération Française de Football avait alors rappelé qu’elle maintenait l’interdiction du hijab dans les compétitions officielles restait valable sur le territoire et dans les sélections nationales françaises pour des compétitions internationales, ne mettant pas longtemps à s’attirer les foudres de ses supérieurs.

« La fédération française de football fait partie de la FIFA. L’international Football Association Board sont les gardiens de la loi du jeu. Si les gardiens de la loi du jeu disent que les filles peuvent porter un voile, la fédération française ne peut pas dire non » a affirmé avec fermeté dimanche dernier Sepp Blatter, président de l’organisme dirigeant du football mondial. Voyons désormais de quelle manière répondra la Fédération Française de Football à cet avertissement.