عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

En 2013, souvenez-vous de l’ancien islamophobe Arnoud Van Doorn qui s’était finalement converti  à l’Islam.

Ancien membre du parti de Geert Wilders et producteur du film Fitna qui a porté atteinte à toute la communauté musulmane en véhiculant de dangereux mensonges, c’était à la surprise et au ravissement général qu’Arnoud avait finalement connu la vérité, lors de sa visite à Médine.

Après avoir expliqué qu’il n’avait auparavant fait aucun effort pour connaître la vie du Prophète (salallahu aleihi wa salam) et s’était laissé guider par la désinformation, il déclarait « Je ferai de mon mieux pour réparer les dégâts que j’ai fait à l’Islam et son Prophète à travers le film Fitna ».

Son histoire n’est pas sans nous rappeler celle du noble Khalid ibn Al-Walid, un membre de la tribu des Qouraych qui, après avoir combattu l’Islam par le glaive, se convertit finalement. Il accompagna Muhammad (salallahu aleihi wa salam) jusqu’à sa mort puis les califes Abu Bakr et ‘Omar, et fut de toutes les batailles.

C’est aujourd’hui la bonne nouvelle de la conversion de son fils aîné qui nous parvient, de Dubaï.

Arnoud Van Doorn, très ému, a annoncé ce tournant dans la vie de son fils sur Twitter le 18 avril dernier, avant de publier son certificat de conversion délivré par le Dr Mohamed Salah.