L'orsque le Prophète, prière et salut sur lui, arriva à Médine, il les trouva avec deux jours de fêtes qu’ils célébraient.

Il dit alors : quels sont ces deux jours ? Ils dirent : ce sont deux jours durant lesquels nous jouions à l’époque de l’ignorance. Le Messager d’Allah dit alors : Allah vous les a échangés par deux jours meilleurs, le jour d’El Oudha (aïd el kebir), et le jour d’El Fitr (aïd es saghir). Rapporté par Abou Daoud, selon Anas.

Y a-t-il d’autres fêtes pour les musulmans ?

Est-ce que le musulman fête Pâques ?
Certains s’exclameront rapidement en répondant : « rho ça va ! Ce ne sont que des lapins en chocolat ! »
Certes, mais ces lapins ont été vendus et seront consommés pour un évènement particulier : Pâques.

Quelles sont les origines de Pâques ?
C’est une fête religieuse qui commémore la traversée de la Mer Rouge par les enfants d’Israël concernant la religion juive, et la résurrection de Jésus pour la religion chrétienne. C’est aussi une fête païenne qui annonce l’éveil du printemps.

Comment le croyant doit se comporter vis-à-vis des fêtes comme Pâques ?

Allah a dit dans le Coran : «Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. »
La religion d’Allah fut parachevée et complète lorsque ce verset est descendu.
Une fête autre que les deux aïd que nous possédons dans notre noble religion est une fête qui n’est pas célébrée par le croyant. Parce que cela touche son dogme, sa conviction profonde, sa ‘aqidah. Car le fait de légiférer une fête ne peut être accompli que par Allah ou Son Prophète, prière et salut sur lui. Mais comme Allah a parachevé notre religion et l’a rendue complète, il n’y a plus de fête à ajouter à notre guise.
Et celui qui veut tout de même s’aventurer dans ce dangereux chemin en disant : ce n’est pas grave, ce n’est rien, il n’y a pas mort d’hommes, le Prophète, prière et salut sur lui, dit : «Quiconque imite un peuple en fait partie », rapporté par Abou Daoud et jugé authentique par Al Albany.

Comment est perçue Pâques dans notre société ?

Aujourd’hui dans notre société, la fête de Pâques est plus commerciale qu’autre chose, comme chaque fête et évènement (Noël, Saint Valentin, …). A l’approche de cette fête, les spots publicitaires sur des lapins et œufs tout en chocolat fleurissent sur nos écrans ! Et c’est maintenant l’intention première des commerçants. Aucun d’entre eux ne parlent de Pâques de façon religieuse.

Il est donc bon pour nous, musulmans, de nous rendre compte de leurs intentions, et de ne pas faire trembler son dogme pour du chocolat …

Cheikh Ibn Bâz

Fatwa de Shaikh ibn Bâz concernant l'interdiction de participer aux festivités des
mécréants. (Voir Madjmû' Fatâwâs wa maqâlât mutanawwi'ah vol.6 p.405)

Question : certains musulmans participent aux fêtes des chrétiens. Quels conseils leur
prodigueriez-vous ?

Réponse : Il n'est pas permis au musulman et à la musulmane de participer aux fêtes des chrétiens, juifs et autres mécréants. Il est même obligatoire de délaisser cela, car quiconque imite un peuple en fait partie. D'ailleurs, le Prophète nous a interdit de leur ressembler, ou de les imiter dans leur moeurs. Il est donc du devoir du musulman et de la musulmane de prendre garde à cela. Il ne leur est pas permis de les aider en quoi que ce soit, car ce sont des festivités contraires à la loi religieuse. Il n'est donc pas permis d'y participer, ni de coopérer avec les organisateurs, ni de les aider en quoi que ce soit, serait-ce en leur proposant du thé, du café ou autre chose comme
des ustensiles, etc... A ce sujet, Allah - Glorifié soit-Il - a dit : "Entraidez-vous dans
l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition ! " [1].
Or le fait de participer avec le