SJ Financial - шаблон joomla Joomla

 عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

Chat en direct

Nous sommes à côté de vous à tout moment, Demandez, vous aurez la Réponse!

Comment se convertir à l'islam ?

connais tu les etapes pour entrer en islam

Muhammad est la bonne nouvelle annoncée par Moise et Jésus

A. Dans la Torah:

1. . (Deutéronome 18:15)

2. . (Deutéronome 18:18)

3. . (Deutéronome 2:4 - 5)

4. (Deutéronome 33:1-2)

5. . (Esaïe 29:12)

6.

Car ils fuient devant les épées, Devant l’épée nue, devant l’arc tendu, Devant les malheurs de la guerre>. (Esaïe 21:13-15)

7. . (Esaïe 42:10-12)

8. (Esaïe 60/1 - 7)

Analyse De Commentaire

Toutes ces prophéties bibliques convergent pour assurer que Muhammad (à lui bénédiction et salut) est, précisément, le Prophète attendu, aussi les qualifications qui y sont citées, s'appliquent-elles parfaitement à lui (à lui bénédiction et salut).

1. Il est comme Moïse:

Les deux premières prophéties font allusion à un prophète comme Moïse, ce qui est le cas de Muhammad est non de Jésus, et en voici les preuves:

. La naissance miraculeuse de Jésus diffère de la naissance de Moïse et de celle de Muhammad, qui étaient naturelles.

. Moïse et Muhammad se sont mariés et ont eu d'enfants, contrairement à Jésus.

.      Chacun des deux fut envoyé avec une nouvelle législation, tandis que Jésus fut envoyé pour confirmer ce que prêchait Moïse.

. Moïse et Muhammad rendirent le dernier soupir et furent enterrés après le parachèvement de leur Message, contrairement à Jésus qu'Allah a élevé vers Lui.

.      Chacun des deux réussit à former autour de lui une masse grandiose d'adeptes et de fidèles. Quant à Jésus, ses disciples les plus proches l'ont abandonné.

. Moïse et Muhammad assurèrent le pouvoir exécutif, législatif et judiciaire parmi leurs adeptes, alors que ce n'était pas le cas de Jésus.

. Un seul fait unit Jésus à Moïse, c'est qu'ils furent des prophètes envoyés aux Israélites. Toutefois, ce fut également le cas de tous les prophètes envoyés aux Israélites, tels: Salomon, David, Esaïe, Daniel, Joël, Zacharie, Jean-Baptiste, et plusieurs autres encore.

2. Sa filiation aux Israélites, ses cousins consanguins:

Si Ismaël et Isaac sont les fils du même père Abraham, alors ils sont des frères. Ainsi les enfants de l'uni sont les frères des enfants de l'autre. Les enfants d'Isaac sont les juifs et les enfants d'Ismaël sont les Arabes, ainsi ils sont des frères les un aux autres. C'est ce que révèle l'expression "d’entre tes frères" ou "du milieu de leurs frères", ce qui signifie qu'il est issu de la souche d'Ismaël, frère d'Isaac et grand-père des Israélites. Or, s'il était israélite, il aurait été dit plutôt "d'eux" ou "de vous". Ce fait est confirmé, en outre, par la troisième prophétie: "vos frères, les fils d’Esaü"; de même "Qédar", ce nom mentionné dans la septième et la huitième prophéties. En effet, Esaü et Qédar, étant dans la lignée de Qédar, d'Ismaël et de Muhammad (à lui bénédiction et salut).

3. Il apparaîtra parmi les Arabes:

La montagne de Parân mentionnée dans la quatrième prophétie porte le même nom que celui de la région comprise entre les monts 'Abû Qubays, Qî`ân et Hirâ' à La Mecque. Fait confirmé également à travers La Genèse où est mentionné qu'Abraham émigrait avec son fils, Ismaël à Parân:

. (Genèse 21:14, 20- 21).

En plus, l'Arabie est expressément évoquée dans la prophétie d'Esaïe (6), faisant allusion à la descente de la Révélation dans cette région, à la lutte sainte contre l'Erreur et à la victoire de l'Appel. Quant à "la louange dans les montages" (7), ne s'applique-t-elle pas aux rites effectués par les hadjis réunis sur les monts `Arafa, Muzdalifa et Minâ? Ce rassemblement glorieux dont la splendeur et la grandeur n'ont cessé de s'accroître d'année en année tout au long de quatorze siècles révolus, et qui n'a point trouvé d'équivalent dans les dogmes du monde à travers les époques les plus diverses.

4. L'université de son Message:

Les deux prophéties d'Esaïe (7 & 8) annoncent en outre l'avènement d'un Message universel, ce qui ne s'applique que sur le Message du Muhammad (à lui bénédiction et salut). Moïse fut envoyé aux Israélites et son Message persistait parmi eux jusqu'à nos jours. Quant à l'apostolat de Jésus (que la paix soit sur lui), il tendait à la rectitude des errements des Israélites, comme en témoignent ces paroles attribuées à Jésus:

. (Matthieu 15:24)

. (Matthieu 10:5-6)

. (Matthieu 5:17)

(Barnabé 21)

Le Coran vint, en outre, confirmer que le Message de Jésus fut particulièrement dédié aux Israélites:

. (3:48-49)

. (5:72)

. (61:6)

. (7:158)

. (12:104)

. (21:107)

. (25:1)

. (34:28)

. (38:87-88)

. (68:52)

. (8127)

Surtout que le sceau des prophètes, Muhammad (à lui bénédiction et salut) a dit: "Chacun des prophètes fut exclusivement chargé de prêcher parmi ses compatriotes. Quant à moi, je fus envoyé à toute l'humanité". (Hadith transmis par Al-Bukhârî).

5. L'analphabétisme du Prophète:

A travers cette proposition «A un homme qui ne sait pas lire," (5), on distingue l'une des qualifications exclusivement identiques au Muhammad, le Prophète analphabète, et non à Jésus ni Moïse qui tous deux étaient suffisamment éduqués. De plus, le texte de la prophétie s'adapte parfaitement aux circonstances accompagnant le début de la Révélation à Muhammad (à lui bénédiction et salut):

. (Hadith transmis par Al-Bukhârî).

 

6- La Révélation du Coran:

La Révélation du Coran ne se fit pas d'une seule traite, mais en des occasions diverses, tout au long de la Mission du Prophète (à lui bénédiction et salut). C’est l'archange Gabriel qui fut responsable de la lui transmettre. Et Muhammad de répéter sans hésitation ce qu'il lui récitait, tout comme l'annonce la prophétie (2): "je mettrai mes paroles dans sa bouche", ces saints versets méritent, à cet égard, d'être contemplés:

. (6:106)

(13:30)

. (18:27)

(20:114)

. (29:48)

. (42:5-52)

. (46:9)

. (53:4-10)

. (75:16-19)