SJ Financial - шаблон joomla Joomla

 عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

Chat en direct

Nous sommes à côté de vous à tout moment, Demandez, vous aurez la Réponse!

Comment se convertir à l'islam ?

connais tu les etapes pour entrer en islam

L'islam a effectivement un discours sur Jésus et sur Marie.

En fait, le Jésus de l'islam ne s'appelle pas Jésus (Jésus se dit Yâsu' en arabe, qui veut dire "Dieu sauve") mais "Isa". Or, 'Isa est le produit de la dislocation de Yâsu' dont on a inversé les syllabes. A moins qu'il ne veuille se référer à Esaü, auquel cas Jésus descendrait de la lignée du malheureux Esaü et non pas de Jacob. Quoi qu'il en soit, 'Isa, objet de la bienveillance divine, puisqu'il a été créé d'une parole de sa bouche, est Verbe de Dieu. Non pas dans le sens johannique du terme, mais comme ayant été créé dans le sein de Marie, d'une parole proférée par Dieu qui, lorsqu'il dit "sois", cela est. 'Isa est donc créé et non pas engendré : "Il en est de 'Isa comme d'Adam, il a été créé de poussière … il lui dit sois" et il est" (3,59).

'Isa a été gratifié de privilèges (2,87), comme de faire des prodiges, "avec la permission de Dieu "(3,49). On sait qu'il y a loin du prodige au miracle. Le prodige s'impose à la liberté et force l'admiration, tandis que le miracle est un signe qui se propose à la liberté de l'homme.

Dieu a fait de 'Isa un prophète et un envoyé. Mais il n'est pas le plus grand, Moïse et Mahomet, qui est le sceau des prophètes, le dépassent et de loin.

Il est à noter que le prophétisme dont il s'agit n'a rien de comparable avec celui de l'Ancien Testament. Le prophète biblique est un révélateur de Dieu, du Dieu de l'intériorité et de l'universalisme. Celui du Coran est un annonciateur du monothéisme qui a pour vocation de rappeler la radicalité de l'unicité de Dieu. Face à des hommes qui sont, de par nature, oublieux, (le mot homme, insân, en arabe, veut dire celui qui oublie), Dieu au cours des âges a suscité pour chaque peuple un prophète qui rappelera la foi en l'unicité exclusive de Dieu. Jusqu'à ce qu'il suscita un homme, Mahomet, qu'il établit prophète universel et apporte aux hommes le message du monothéisme intégral, dans une langue claire et un discours évident.

Dieu l'a établi "le sceau des prophètes (33,40).

'Isa n'est donc pas Dieu-parmi-nous (Emmanuel). C'est un homme parmi les hommes. Il n'a pas été crucifié mais a été élevé à Dieu, après lui avoir substitué un sosie sur la croix : "Non, ils ne l'ont pas tué, ils ne l'ont pas crucifié, ils en ont eu l'illusion, car Dieu l'a élevé à lui" (4,157).

'Isa pour tout dire, est un modèle parfait d'obéissance à Dieu, un exemple type du musulman parfait.

Quant à Marie, le Coran en parle avec grande révérence. Elle est la seule femme à y être nommée par son nom (3,36). Le Coran affirme avec force qu'elle est la mère de 'Isa (2,87,253). Elle fut élue (3,42) pour donner le jour à 'Isa sans porter atteinte à sa virginité. Marie, la mère de 'Isa, est le modèle type de la musulmane parf aite. Etant la soeur d'Aaron (19,28), frère de Moïse, 'Isa devient le neveu de Moïse et son commentateur. Il n'est donc pas vrai qu'il s'inscrive dans la lignée. Marie ne saurait en aucun cas être appelée "théotokos", la mère de Dieu (5,116).

L'élection

La révélation judéo-chrétienne parle d'élection. L'islam, lui parlera de choix préférentiel. Or il y a loin de l'élection au choix préférentiel : celui-ci connote l'idée de privilège, celle-là l'idée de vocation.

Le choix préférentiel crée une psychologie de privilégié. Ce qui fait naître un double sentiment de fierté et de responsabilité : fierté d'appartenir à la religion du prophète et au parti de Dieu (50,56) et responsabilité par rapport à la défense des droits de Dieu. Ce qui induit une attitude de supériorité par rapport aux autres personnes et aux autres peuples : "Vous êtes la nation la meilleure qui ait été suscitée pour les hommes" (3,110).

Quant à l'élection, si elle est un privilège, elle ne l'est jamais pour soi. Tout élu, qu'il soit une personne ou un peuple, est chargé de mission. Une élection est toujours un envoi en mission. On est choisi pour être l'annonciateur et le témoin de la foi en Dieu-Amour.