SJ Financial - шаблон joomla Joomla

 عربي - Deutsch - Française - Português - Español - - Italiano - русский

1)La Science accuse le célibat :

Le ventre de "une"

Plus que le tabac, le célibat nuit gravement à la santé

Pour vivre longtemps, mieux vaut vivre à deux. Une récente étude de l'université anglaise de Warwick, citée par le quotidien The Indépendant, révèle que les hommes ou les femmes sans conjoint boivent trop, travaillent trop, sautent des repas et manquent de stabilité affective. Pour la génération Bridget Jones des trentenaires célibataires, les nouvelles sont des plus pessimistes : plus que les cigarettes, le vin et l'angoisse de prendre du poids, le célibat nuit gravement à la santé, réduisant l'espérance de vie de plusieurs années.

Dans l'étude réalisée pendant sept ans auprès de 10 000 célibataires britanniques, à paraître dans le Journal of Heath Economics, les chercheurs ont constaté que les hommes qui, au début de l'enquête, n'avaient jamais été mariés ou qui étaient séparés ou divorcés avaient 10 % de chances supplémentaires de mourir que ceux ayant passé la bague au doigt. Quant aux femmes dans la même situation, le taux de surmortalité s'élevait à 4,8 %.

"Tandis que le mariage vous tient en vie, la surmortalité enregistrée chez les célibataires est comparable à celle des fumeurs", explique le professeur Andrew Oswald, à la tête de l'équipe universitaire. Les effets négatifs de la vie en solitaire agiraient particulièrement quand survient la trentaine et toucheraient tout autant les femmes que les hommes.

Si les raisons scientifiques de cette longévité écourtée n'ont pu être clairement établies par les chercheurs, la lecture du Journal de Bridget Jones, best-seller d'Helen Fielding dont est issu le film, pourrait apporter quelques pistes, comme celle de l'hygiène de vie.

A l'image de Bridget, célibattante à la recherche du prince charmant, qui meuble ses soirées de déprime à coups de pots de Nutella et de chansons romantiques sur le canapé du salon, ses congénères mèneraient une vie moins équilibrée que leurs alter ego mariés. "Ils boivent plus parce que plus souvent en société, oublient le petit déjeuner, et sont en général des bourreaux de travail puisque personne ne les attend à la maison", précise M. Oswald. La présence d'un partenaire inciterait à prendre soin de soi et à se sentir plus responsable. L'amour tiendrait donc en vie.

2)L’Islam stigmatise le célibat

Le Messager d’Allah (P) dit

«Deux rak‘ah de Prière accomplies par un homme marié valent mieux que toutes les Prières accomplies par un célibataire qui passe la nuit en priant et le jour en jeûnant. »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit. 8e Partie, Chap. 1, p. 197.)


Le Messager d’Allah dit:

«Les plus vils de vos morts sont les célibataires. »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit. 8e Partie, Chap. 1, p. 197)

Selon l’Imam al-Sâdiq (p) :

«Deux rak‘ah (cycle de prière) accomplies par quelqu’un de marié valent mieux que soixante-dix rak‘ah accomlies par un célibataire. »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 197 Id. Ibid.)

Le Messager d’Allah (P) dit :

«Il n’est pas une institution établie en Islam, qui soit plus aimée d’Allah que le mariage. »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196)

Le Messager d’Allah (P) dit:

«Quiconque se marie, acquiert la moitié de sa religion, qu’il craigne Allah pour la seconde moitié. »

(Makârim al-Akhlâq, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196)

Le Messager d’Allah (P) dit

«Quiconque aimerait ma nature innée qu’il suive ma Sunnah (Tradition), or le mariage fait partie de ma Sunnah ».

( Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196.)


Le Messager d'Allah (P) dit :

«Mariez vos célibataires, car en conséquence de quoi Allah améliorera leurs mœurs, élargira leur moyens de subsistance et renforcera leur qualité humaine. »

(Nawâdir al-Râwandî », p. 36.)

Le Messager d’Allah (P) dit

«Quiconque a les moyens de se marier et ne le fait pas, n’est pas des nôtres. »

( Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196.)

.Le Messager d’Allah (P) dit

«Attendez-vous aux moyens de subsistance (rizq) en vous mariant (le mariage appelle les bienfaits d’Allah). »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196)

Le Messager d’Allah (P), cité par l’Imam al-Kâdhim (p), dit :

«Qu’est-ce qui empêche un croyant de se marier pour qu’Allah lui donne une progéniture qui donne du poids à la terre avec «Il n’y a de dieu qu’Allah»? »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196)


L’Imam al-Sâdiq (p) dit

«Quiconque s’abstient du mariage de crainte de ne pas pouvoir subvenir aux besoins de sa future famille, aura eu mauvaise foi en son Seigneur, Lequel –Il est glorifié et Sublime- dit : «S’ils sont pauvres, Allah les enrichira par Sa Grâce. ». »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196.)

Le Prophète (P) dit:

« Mariez-vous, vos femmes seront la cause de la venue des biens chez vous (l’argent vient en se mariant) ».

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196.)

Le Prophète (P) dit:

«O jeune ! Marie-toi, et gare-toi de l’adultère, car elle arrache la foi de ton cœur! »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196.)

Selon l’Imam al-Sâdiq (p), le Commandeur des croyants, l’Imam Ali (p) dit :

«La meilleure des intercessions est celle consiste à intercéder auprès d’un homme et d’une femme en faveur leur mariage jusqu’à ce qu’Allah les réunisse. »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196.)

.Incitant les Croyants à se marier, le Messager d’Allah (P) dit :

«Mariez-vous, car je compte dominer la compétition avec les (autres) nations le Jour de la Résurrection par votre grand nombre. Et sachez que, même le fœtus avorté, lorsqu’il viendra à la porte du Paradis, et que l’on lui dit : «Entres-y », il répond, plein de colère : «Non, je n’entre pas jusqu’à ce mes parents m’y précèdent d’abord. »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196.)

.L’Imam al-Sâdiq (p) dit

«Mariez-vous et ne divorcez pas, car le divorce fait trembler (de colère) le Trône (d’Allah). »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit., 8e Partie, Chap. 1, p. 196.)

L’Imam al-Sâdiq (p) dit:

«Mariez-vous et ne divorcez pas,  car Allah n’aime pas les «goûteurs» et les «goûteuses». »

(Makârim al-Akhlâq”, op. cit. 8e Partie, Chap. 1, p. 196.)